Bilan & Favoris Août 2016

Même schéma que le mois dernier, j’ai très peu lu ce mois-ci. Et très honnêtement, je crois que j’aurais encore moins lu si je n’avais pas eu mes lectures à faire pour les cours qui commencent prochainement! (HALLELUJAH)

J’ai emprunté deux B.D. à la bibliothèque:

A la recherche du monstre, de Egger

2002_couv

Au début des années 30, un zoologiste français spécialisé dans les créatures étranges part dans les Alpes autrichiennes à la recherche d’un monstre étrange, mais ce monstre n’est pas la seule menace qui pèse sur l’Autriche à cette époque… Je n’ai pas compris où voulait en venir ce livre. Vraiment. Le parallèle entre le monstre et la montée du nazisme m’a semblé justement très parallèle, c’est-à-dire sans aucun lien.Néanmoins, j’ai beaucoup aimé les dessins (tout en noir et blanc), et cette ambiance de monstres, de légendes et de freakshows.

J’ai aussi lu Les Noceurs, de Brecht Evens, qui est plus un “graphic novel”, j’imagine.

g_5555_actesud

Un homme organise une soirée chez lui avec de vieux amis de lycée mais personne n’est vraiment intéressé par lui : tout le monde attend avec impatient le très célèbre mais néanmoins mystérieux Robbie. L’histoire était assez sympa et les thèmes abordés m’ont bien parlé, mais vraiment, ce qui fait tout dans ce livre, ce sont bien évidemment les dessins. Des aquarelles aux couleurs vives, où tout se superpose pour un rendu très poétique. La scène que j’ai trouvé la plus “wow!”, c’est celle où Robbie ramène une jeune fille chez lui et qu’ils passent la nuit ensemble. Les dessins sont très crus, mais rien de choquant. Il y a beaucoup de symbolisme dans les images et la technique de dessin, mais aussi dans les mots. J’ai trouvé ça sublime! Puis les différentes atmosphères dans la boîte de nuit sont également géniales. Je recommande vivement!

14233743_10207280225505527_1385049176_o
Un petit aperçu

Ensuite, je suis redevenue sérieuse et j’ai lu deux romans pour mes cours de littérature :

Beloved, de Toni Morrison

beloved1

Une lecture plutôt décevante sur laquelle je reviens plus en détail ici.

The Scarlet Letter, de Nathaniel Hawthorne:

9780141199450

Dès les premières lignes de ma lecture, j’ai pensé : “Mon dieu, qu’est-ce que c’est bien écrit.” L’histoire se déroule dans la société ultra-puritaine du Boston du 17e siècle. Hester Prynne, après avoir commis l’adultère et accouché d’un enfant “bâtard” se retrouve obligée de porter un énorme A brodé sur sa poitrine. Chaque personnage est très intéressant, et plein d’aspects différents. L’histoire est déprimante au possible, mais très agréable à lire. J’ai hâte de l’étudier plus en détail!

Côté musique, je n’ai pas vraiment fait de découverte cet été, et j’ai écouté en boucle les même chansons pendant deux mois (c’est presque vrai) :

Regardez le clip, je vous assure que ça en vaut la peine, il est vraiment très beau!

Et là, est-ce que vous le sentez le soleil ? :’)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s