Les nouveaux de Juillet

Je suis une catastrophe. Je m’étais dit que je n’achèterai pas de livre cet été. Mais comment leur résister ? Et puis l’été, c’est la saison des brocantes et des vide-greniers, donc des petites pépites à dénicher par-ci, par-là autour de chez soi. Voilà comment j’en ai fini là :

Tout d’abord, il y a les livres que je me suis achetés en librairie donc neufs:

IMG_1154

Airboy, de James Robinson et Greg Hinkle (mon tout premier comic !) ; Alcools, d’Apollinaire (qui est l’un de mes poètes préférés) ; Mademoiselle Else, d’Arthur Schnitzler ; A Clockwork Orange (Orange mécanique), d’Anthony Burgess (l’oeuvre qui a inspiré mon film préféré).

Ensuite, il y a les livres que l’on m’a donnés parce que le mot commence à passer que j’aime bien lire et que je recherche des vieux livres de poches des années 60 :IMG_1153

La haine de la famille, de Catherine Cusset ; La chambre des officiers, de Marc Dugain ; Du côté de chez Swann, de Marcel Proust ; La maison de Claudine, de Colette ; La peau, de Malaparte.

Puis il y a ceux que l’on m’a offerts et d’autres dénichés dans des petits vide-greniers:IMG_1157

Voyage au centre de la terre, de Jules Verne ; Marie-Antoinette, de Stefan Sweig ; L’Attentat, de Yasmina Khadra (que j’ai déjà lu et dont j’ai parlé ici) ; Poil de Carotte, de Jules Renard (est-ce que la couverture n’est pas juste adorable ?!).

Et voici le défilé des trouvailles faites en brocantes et vide-greniers :

IMG_1156

Audrey retrouvée, de Sophie Kinsella ; Bel-Ami, de Maupassant (ce livre est sublime, sérieusement) ; La case de l’oncle Tom, de Harriet B. Stowe (que la gentille dame m’a donné en même temps que j’achetais Bel-Ami et Adolphe parce que “c’est vraiment beau comme histoire, vous savez”) ; Adolphe, de Benjamin Constant.IMG_1151

De l’amour, de Stendhal ; Le lutrin et l’art poétique, de Boileau (c’est peut-être le seul que je n’ai pas trop l’intention de lire. Mais il est si joli ! Et puis j’en ai deux autres dans cette même collection.) ; Lettres à Sophie Volland, de Diderot.

IMG_1152

David Copperfield, de Charles Dickens (édition de 1889 !) ; The Adventures of Tom Sawyer, de Mark Twain ; Les pupilles de Mademoiselle Christiane, de M. D’Agon de la Contrie.IMG_1155

Et enfin, le clou du spectacle : Les Misérables, de Victor Hugo en neuf volumes format magazine, datant de 1934 (absolument pas eu au prix indiqué sur la couverture).

Bon, c’est sûr que j’ai amassé beaucoup de livres ce mois-ci, mais j’en suis très contente et je suis sûre que je les aimerai tous très fort ! On n’y pense jamais assez, mais les brocantes quand on est étudiant, c’est vraiment le bon plan. On y trouve toutes sortes de choses utiles à des prix défiant toute concurrence. Et même pour les livres, par exemple. Certes, j’ai plus de vieilles choses à vous montrer parce que c’est ce que je préfère et recherche activement mais regardez mon exemplaire d’Audey retrouvée : c’est un livre qui est sorti l’année dernière, qui est en grand format comme neuf et que j’ai eu pour… deux euros ! La plupart des livres y sont à 0.50€ ou 1€ et beaucoup sont assez récents et en relativement bon état, ce qu’il faut c’est fouiller ! Si je fais le total de tous ces livres que j’ai dénichés en brocante, j’en ai eu pour moins de quinze euros, c’est fou non ?!

Advertisements

7 thoughts on “Les nouveaux de Juillet

  1. Même si je n’ai pas toujours tout compris aux poèmes d’Apollinaire dans Alcools, j’ai beaucoup aimé son style. Mademoiselle Else est un monologue intérieur parfaitement maîtrisé,et arrive à donner de l’intérêt à une histoire qui aurait pu ne pas en susciter pour certains.
    J’adore la version de Bel-ami que tu as, j’ai beaucoup apprécié ce roman.
    Je te souhaite de bonnes lectures !

    1. Je trouve le style d’Apollinaire formidable, en partie justement parce qu’on perd le fil, et le sens devient plus difficile à comprendre sans aucune ponctuation.
      Mademoiselle Else est en effet très intéressant! Puis j’adore les monologues intérieurs.
      Merci beaucoup, à toi aussi!

  2. Si je ne me trompe pas, j’ai la meme édition de Bel-Ami… C’est celle qui m’a accompagnée dans la salle du bac de français en plus ! Dès que je rentre chez moi je vérifie, belle coïncidence si cela s’avère être vrai ! 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s