Fangirl de Rainbow Rowell

FANGIRL_CoverDec2012

Fangirl est le récit de la première année de fac de Cath qui tente, tant bien que mal, à jongler avec ses cours, ses conflits avec sa soeur jumelle et ses problèmes familiaux. Quand elle arrive enfin à avoir un peu de temps à elle, Cath aime écrire des fanfics inspirées de sa série de livres préférée : Simon Snow. Elle a même des milliers de fans en temps qu’auteur de fanfics, sous le pseudonyme de Magicath. Malheureusement pour eux, Cath a du mal à se concentrer pleinement sur ses récits avec sa colocataire et son petit-ami qui squattent toujours la chambre…

★★★★☆

Fangirl est le deuxième roman de Rainbow Rowell que j’ai lu. Eleanor & Park m’avait touchée, mais j’étais quand même un peu restée sur ma faim. Je ne saurais pas quoi, mais quelque chose manquait. Et bien, ça a été un peu la même chose pour Fangirl.

Je crois que j’aurais préféré que le roman soit plus court, et que certains sujets ne soient pas abordés, ou alors qu’il soit bien plus long et que chaque sujet soit exploité à fond.

Et puis, même si le parallèle avec Harry Potter m’a fait beaucoup sourire au début, je me suis un peu lassée de ces énormes passages de fan fictions. Je respecte totalement les gens qui font ça, mais personnellement, je n’y trouve aucun intérêt. Alors quand ça s’étale sur plusieurs pages… bof.

Mais à vrai dire, Fangirl était quand même une lecture très agréable. Ca se lit vite et ça s’apprécie très facilement.

Cath est formidable dans sa bêtise à certains moments, et dans sa ressemblance à ma propre personne à certains autres. Par exemple, au début, elle ne va pas au réfectoire du campus parce qu’elle a trop peur de s’y rendre seule (et qu’en plus, elle ne sait pas où il est). Du coup, elle mange des barres vitaminées en guise de repas et ce, pendant plusieurs jours (semaines même, je crois, mais je ne suis plus tout à fait sûre). Et bien en fait, c’est exactement le genre de trucs que je serais capable de faire. D’ailleurs, je l’ai déjà fait en fait. Donc voilà. Le niveau des filles. Elle reste néanmoins, un personnage vraiment appréciable et à plusieurs moments, j’avais envie de traverser les pages pour lui faire un gros câlin.

Et puis Lévi… Lévi. Peut-être que je suis difficile et étrange, mais je ne suis pas souvent VRAIMENT en mode fangirl (houhou !) d’un personnage de livres (Luke Brandon et Rochester, dans mon coeur). MAIS LEVI. Il est vraiment trop mignon. Lui aussi, j’avais envie de lui faire plein de petits câlins. ❤

Ce que j’ai beaucoup aimé aussi, c’est la vraisemblance dans la description des étudiants de lettre. Surtout Nick. Je n’avais absolument aucun effort à faire pour me le représenter.

Je pense que lire Fangirl à la fin de l’été, avant de reprendre les cours, ça doit être parfait ! C’est le compromis parfait entre légèreté et un-peu-de-morale-quand-même. J’aurais adoré le lire avant mon année de fac à Lille, j’aurais sûrement aborder les choses plus positivement et je me serais sentie soutenue… Mais le lire avant les partiels était aussi très sympa et m’a motivée à me donner les moyens de faire ce que j’ai envie de faire ! 🙂

PS : Est-ce qu’il serait possible de faire un spin-off sur le papa de Cath et Wren ? Parce que j’achèterais ça sans même regarder le prix.

Advertisements

One thought on “Fangirl de Rainbow Rowell

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s