Les Carnets de Cerise, Tome I et II, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Couv_171787

J’avais très envie de lire quelque chose de léger, et je dois bien le reconnaître, d’assez enfantin. Je me suis dirigée, sans aucune honte vers la chambre de mon frère. Aucune grande surprise là, à part de nombreux magazines et livres de foot, je n’ai pas trouvé grand chose ! J’ai donc poussé la porte de la chambre d’en face, celle de ma petite sœur, et j’ai trouvé dans sa bibliothèque Les Carnets de Cerise. Elle m’a dit que le premier était “trop bien, puisque je l’ai lu en entier” (ma sœur lit surtout des blagues Carambar dans la vie de tous les jours, alors lire un livre, c’est une réussite en soi, je précise), mais que le deuxième ne l’intéressait pas vraiment et qu’elle ne l’avait pas terminé.

J’ai trouvé les couvertures tellement jolies, que je me suis dépêchée de les emporter avec moi dans ma chambre, et je les ai dé-vo-rés.

Je n’avais pas lu de BD depuis des années… Et à vrai dire, les seules que j’avais lues qui n’étaient pas une succession de sketchs, étaient les Astérix… Je lisais des manga au collège, mais je ne sais pas si c’est vraiment la même chose. En fait, j’ai un peu de mal avec le genre je crois. Je préfère qu’on me décrive les scènes avec des mots, qu’avec des dessins et des mots. Est-ce que c’est clair ou pas du tout ? Haha !

CCT02-C1

Enfin bref, Les Carnets de Cerise, c’est sûrement la chose la plus mignonne que j’ai lue depuis un bon bout de temps ! Les illustrations sont très jolies, mais l’histoire… l’histoire ! J’ai pleuré à la fin du deuxième tome. Ce qui m’a agréablement surprise, c’est que, pour quelque chose destiné à des plus jeunes (je dirais 9-13 ans ?), le lecteur n’est pas pris pour un jambon. Sans être d’une complexité incroyable, les intrigues sont recherchées. Et je crois vraiment que plus le lecteur sera jeune, plus il tirera une certaine leçon de sa lecture. Mais attention ! Pas une morale à deux balles du genre “c’est pas gentil d’être méchant” mais plutôt des valeurs positives.

La façon qu’a Cerise d’aborder les choses et de voir le monde est tout à fait crédible en tant qu’enfant. J’aime beaucoup les parties carnets qui sont vraiment splendides. Je suis aussi vraiment intéressée par la relation qu’elle entretient avec sa maman (aucune des deux n’est un petit cliché sur pattes, et ça : ♥) Parce que les parents, ce ne sont que des humains après tout… (D’ailleurs, j’ai hâte d’en savoir plus sur leur vie d’avant, avec le papa). Oh et puis, Mme Desjardins, la romancière et voisine de Cerise ♥. (deux cœurs en un paragraphe, bravo moi)

Je recommande donc vivement Les Carnets de Cerise, je sais qu’il y en a un troisième et un quatrième (mais je ne suis pas sûre qu’il soit déjà sorti…), mais je n’avais que les deux premiers sous la main et je voulais vraiment en parler. Je brûle d’impatience de lire le Tome III en tous cas ! 🙂

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s