La nuit des trente, Eric Metzger

product_9782070147076_195x320

C’est l’histoire d’un garçon, Félix, qui décide de passer une nuit de vagabondage dans Paris pour fêter ses trente ans. Un garçon qui découvre soudain qu’il est devenu adulte sans s’en rendre compte. Parce que, avec la fin de la vingtaine, c’est une forme de légèreté qui est sur le point de disparaître et peut-être aussi quelque chose de plus essentiel. Mais quoi ? Pendant cette nuit pleine d’incertitudes, de coïncidences et d’imprévus, le nouveau trentenaire découvre qu’il ne mène pas forcément la vie qu’il espérerait mener, et sa rencontre avec Louise, une jolie jeune femme qui disparaît aussi vite qu’elle est apparue, ne fait que raviver des souvenirs enfouis depuis des années. Où le conduira ce vagabondage nocturne ? Parviendra-t-il à retrouver Louise ? En tout cas, Félix n’aurait jamais imaginé que cette nuit l’emmène aussi loin…

★★★★

Je ne suis pas fan de Paris (quel euphémisme!) et de ses habitants pour la plupart heureux d’être enfermés dans leur petit cercle de privilégiés. Donc je partais avec un certain handicap par rapport à ce livre. Bon, vu les quatre étoiles, cette histoire a plutôt bien tourné.

Ce que je n’ai pas aimé dans ce livre ? L’irréel des dialogues. Peut-être que je suis trop jeune, trop “populaire”, trop peu cultivée mais ces dialogues m’ont semblé… impossibles. J’ai même été prise d’angoisse en réalisant que peut-être, je ne pourrais jamais tenir de telles conversations. Et puis après, je me suis rappelée qu’ils avaient tous beaucoup bu et je me suis sentie mieux. Mais oui, c’est l’idée : je me suis parfois sentie bête en lisant ce livre. Je ne me considère pas comme intelligence suprême, mais quand même ! C’était tout à fait désagréable de se sentir inférieure comme ça…

Mais ce n’est qu’un détail au final. Je trouve que l’histoire est prenante. Le flot de pensée incessant, les souvenirs qui hantent le personnage… La plupart du monde peut comprendre les sentiments de Félix. Et puis le style… Quel style ! Et la fin… Quelle claque !

Au final, La nuit des trente est un très bon livre que je recommande vivement, même si ce n’est pas LE livre de l’année. Mais je pense qu’il faut le lire parce que lire de jeunes auteurs français, c’est cool ! (& il faudrait que je le fasse plus souvent…)

Advertisements

One thought on “La nuit des trente, Eric Metzger

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s